Adapter son business model pour réussir sa transformation digitale

Le numérique a bouleversé le modèle économique des entreprises.
Publié le 05/09/2016

De nouveaux acteurs sur le marché

On assiste d’abord à l’arrivée de nouveaux acteurs qui ont réussi en très peu de temps à bouleverser l’ensemble d’un secteur. Les cas les plus emblématiques sont AirBNB, dont la valorisation a déjà dépassé celle du premier groupe hôtelier au monde, et bien sûr Uber, dont l’ampleur a été telle, que le néologisme “Uberisation” est entré dans le langage commun pour désigner la remise en cause d’un modèle économique traditionnelle par l’arrivée d’acteurs du numérique.

Ces nouveaux arrivants entrent en confrontation plus ou moins directe avec les leaders des secteurs qu’ils préemptent.

Ainsi, les banques traditionnelles subissent l’arrivée de plusieurs types de concurrents :

  • Les banques 100% en ligne (Fortuneo, BforBank...),
  • Les sites de transfert d’argent (S-Money, Pumpkin...),
  • Les sites de crowdfunding (Ulule ou Kickstarter).

De nouveaux modes de consommation

Pour les entreprises qui subissent l’arrivée de ces nouveaux acteurs, l’enjeu est de taille. Dans certains cas, cela les oblige à repenser en profondeur leur catalogue d’offres, en s’éloignant parfois de leur coeur de métier.

Ainsi, la SNCF a dû s’adapter à l’arrivée de Blablacar qui, avec son offre de covoiturage, lui a pris des parts de marché. Elle a pour cela lancé sa propre offre de covoiturage (IDVroom) et adapté sa gamme de prix en fonction de ceux pratiqués par la plateforme d’autopartage.

L’arrivée de ces nouveaux acteurs induit aussi de nouveaux modes de consommation. Dans le secteur de la restauration, l’arrivée de nouveaux services de livraison à domicile a eu pour effet d’ouvrir considérablement la liste des restaurants proposant des plats à emporter. Les start-ups telles que Foodora, Deliveroo ou Take Eat Easy, qui reposent toutes sur le même modèle (application avec géolocalisation, livraison à vélo), ont permis à des acteurs de la restauration moyen et haut de gamme d’offrir un service proposé jusque-là uniquement par les fast-foods.

Où en êtes-vous de votre digitalisation ?

  • Transition digitale

Une nouvelle façon de penser les échanges

A noter que cette mutation concerne aussi le secteurs des entreprises sociales et solidaires, à l’image d’Entourage, un réseau social qui vient en aide aux plus démunis.

Dans le domaine humanitaire, de nouveaux acteurs exploitent les données du Big Data et créent des services de collecte d’information. Ainsi, Ushaidi, permet de collecter et de géolocaliser en crowdsourcing des informations sur les terrains de guerre ou les zones de catastrophes naturelles. 

Plus près de nous, les acteurs traditionnels de la solidarité ont également opéré un virage stratégique. Avec Label-Emmaus, le mouvement lancé par l’Abbé Pierre vient de se doter d’une boutique en ligne qui risque de modifier en profondeur les dons et les achats de ses utilisateurs.

Nouveaux services, nouveaux modes de consommation : le cap numérique impose à la plupart des entreprises d’avoir une vision stratégique et d’intégrer le digital au coeur de leur modèle.

Agenda de l'entreprise

Inscrivez-vous