Animer une page Facebook : les conseils pour réussir

Visibilité, fidélisation, image de marque… Les raisons de créer une page professionnelle Facebook sont nombreuses pour une entreprise. A condition, bien entendu, de la gérer correctement.
Publié le 08/11/2019

Il ne suffit pas de créer une page professionnelle Facebook et de s’arrêter là. Pour la rendre attractive et inciter les personnes à venir la consulter, échanger leurs impressions et partager ses contenus, il faut l’animer. Pour cela, plusieurs trucs et astuces existent.

Définir une stratégie

La page professionnelle Facebook d’une entreprise est sa vitrine sur ce réseau social. Non seulement sa construction est une étape importante, mais tous les contenus qui y seront postés ainsi que les réponses aux commentaires des internautes joueront également un rôle de premier ordre. Ce sont eux qui reflèteront l’image de l’entreprise sur Facebook et sa capacité à interagir avec sa communauté et les autres utilisateurs.

Pour animer une page avec succès, il faut donc réfléchir à la stratégie à adopter et s’y tenir. Certaines marques optent pour un ton humoristique – comme Netflix (61,2 millions d’abonnés en octobre 2019) par exemple –, d’autres pour une communication plus institutionnelle... Il importe de rester cohérent dans sa stratégie éditoriale sur Facebook afin de ne pas perdre son audience. D’où l’intérêt de mûrir longuement sa stratégie avant de se lancer.

  • L’entreprise doit commencer par se demander pour quelles raisons elle a choisi de créer une page Facebook et quels sont ses objectifs à atteindre ?
  • Veut-t-elle simplement diffuser des informations sur son actualité ou cherche-t-elle à créer une communauté autour de sa marque et de ses valeurs ?
  • Souhaite-t-elle générer du trafic sur son site internet ou bien booster ses ventes ?

De ces objectifs découleront logiquement les leviers à mettre en place pour les réaliser, et donc la stratégie de publication à adopter.

Se libérer du temps

L’élaboration de la stratégie puis l’animation d’une page nécessitent logiquement du temps. La qualité des contenus postés sur Facebook comptent, mais aussi la fréquence des publications. Rien ne sert de poster plusieurs contenus d’un coup, puis de ne plus alimenter la page pendant plusieurs jours. Mieux vaut poster moins, mais régulièrement, afin de garder l’attention de l’audience.

Animer une page Facebook exige surtout du temps si l’on souhaite poster des contenus intéressants – si possible exclusifs - et potentiellement viraux. Créer la publication idéale, qui sera partagée par le plus grand nombre, et permettra de créer du lien au sein de la communauté et au-delà – le fameux buzz - est le rêve de nombreuses entreprises qui investissent ce réseau social. Malheureusement, c’est loin d’être facile. Il faut bien réfléchir aux messages de mise en avant et aux réponses à apporter - ou non - aux commentaires pour ne pas créer un bad buzz qui serait alors préjudiciable à la marque.

Cibler certains types de contenus

De façon générale, il est conseillé de varier les contenus tout en restant cohérent avec sa stratégie de départ. Toutefois, il faut savoir que Facebook privilégie certains types de publications qui seront mieux mis en avant et plus visibles sur le réseau social, et donc susceptibles d’être davantage partagés. Plus un post est liké et partagé, plus il est mis en avant par Facebook. Un véritable cercle vertueux peut alors se mettre en place, mais l’inverse est aussi vrai pour des contenus qui suscitent peu de réactions, et qui seront donc moins visibles.

Les contenus préférés par Facebook – ceux à qui il donne la priorité en général – sont les vidéos, les images et les posts qui permettent aux utilisateurs de rester sur Facebook. Insérer à chaque publication des liens sortants peut donc s’avérer un désavantage à long terme. Bien entendu, ce n’est pas une stratégie à bannir complètement. L’important étant, encore une fois, de suivre le fil rouge de sa stratégie et d’apporter à ses followers ce qu’ils attendent.

Où en êtes-vous de votre digitalisation ?

Rester réactif

Dernier point souvent mis de côté – à tort – par les marques sur Facebook : la réactivité. Animer une page implique non seulement de l’alimenter en contenus pertinents, mais aussi de rester ouvert aux critiques, aux questions et aux différentes sollicitations des internautes.

Ceux-ci peuvent en effet s’adresser à l’entreprise de différentes façons, en la taguant dans un post, en commentant l’une de ses publications ou encore en lui envoyant un message privé. Cette communication doit rester à double sens – c’est même l’un des intérêts majeurs de créer une page professionnelle sur Facebook –, les internautes attendant toujours une réponse.

Le community manager – ou personne en charge de l’animation de la page – doit donc rester à l’écoute des réactions de sa communauté et être capable de réagir vite. C’est aussi lui qui reste le garant de ce qui se passe sur la page. Il lui incombe la mission de modérer les commentaires et de supprimer ceux malveillants ou hors de propos. 

Agenda de l'entreprise