Lancé en 2001, Art Up Déco propose un nouveau mode de distribution de l’art contemporain à travers des points de vente plus accessibles que les galeries traditionnelles.
Publié le 13/04/2018

"L’idée était d’inventer une galerie à l’esprit résolument ouvert, dans une approche plus décorative que spéculative", précise Fabienne Vieren, fondatrice d'Art Up Déco.

"L’objectif ? Toucher une clientèle plus large et offrir aux artistes dont le talent mérite d’être reconnu un tremplin pour démarrer leur carrière". Démocratiser le marché de l’art contemporain, casser l’image élitiste et opter pour une grille de lecture volontairement simple.

"Nos prix sont fixés en fonction du format de l’œuvre, pas selon la cote de l’artiste", explique-t-elle. "Un positionnement qui rassure nos clients et contribue à lever certaines barrières".

De quoi donner à tous ceux qui le souhaitent l’envie de décorer leurs intérieurs avec des créations originales.

Former et fédérer l'équipe

Une centaine d’artistes aux styles éclectiques, une galerie à Paris, une autre à Lyon… et un site internet qui accompagne l’aventure Art Up Déco depuis ses débuts.

"La création de la société et le lancement du site web se sont faits de manière très rapprochée", se souvient Fabienne Vieren.

"Aujourd’hui comme hier, il nous permet d’exposer notre catalogue et de toucher nos clients dans toute la France, et même à l’étranger". Un levier commercial important, récemment complété par la mise en place de nouveaux outils.

"Pour booster notre activité, nous avons fait le choix d’enrichir notre approche webmarketing", ajoute-t-elle. "La CCI Paris Ile-de-France et son dispositif Les Digiteurs nous ont guidés dans cette démarche, non seulement par des conseils, mais aussi au travers d’un plan de formation complet".

Référencement SEO, présence sur les réseaux sociaux, prospection commerciale en ligne… Autant d’enjeux d’envergure pour la jeune société. Et ce n’est pas tout ! "Très pragmatique et concret, l’appui de la CCI nous a permis d’analyser nos besoins et d’affiner notre démarche", conclut-elle. "Un atout de taille pour développer l’activité et fédérer l’équipe autour d’un véritable projet d’entreprise".

Interview publiée dans Les Echos du 4 avril 2018

Où en êtes-vous de votre digitalisation ?

Agenda de l'entreprise

Inscrivez-vous