Créer une campagne sur Google Ads : la marche à suivre

Pour gagner en visibilité et attirer de nouveaux clients sur internet, Google Ads est incontournable.
Publié le 06/12/2019

Malgré une interface plutôt complexe, Google Ads est un outil web-marketing très complet qui permet de lancer rapidement des campagnes de marketing digital pour un coût relativement peu élevé, à condition de bien maîtriser ce levier.

Des campagnes programmables et à déployer dans l’ensemble des produits Google, aussi bien dans les résultats de recherche que dans l’espace shopping, sur Youtube, Gmail, Google Maps...

Ouvrir un compte sur Google Ads

Première étape indispensable pour lancer une campagne sur Google Ads : se créer un compte sur la plateforme. L’opération est gratuite, il suffit de s’inscrire en ligne et de suivre les instructions.

Rapidement, Google Ads demande ensuite de définir un moyen de paiement, ses services n’étant évidemment pas gratuits. Il est par exemple possible de paramétrer des prélèvements automatiques pour créditer le compte Google Ads de l’utilisateur quand le solde de ce dernier tombe à zéro.

Cette fonctionnalité s’avère souvent pratique pour les entreprises allouant un important budget, mais pas forcément pour les plus petites structures qui démarrent sur Google Ads. Ces dernières ont plutôt intérêt à opter pour un mode de paiement plus maîtrisé, et ainsi éviter de dépenser trop d’argent d’un coup sur une seule campagne, surtout si celle-ci se révèle peu efficace à l’arrivée.

Pour cela, Google Ads permet de fixer une limite mensuelle aux frais publicitaires en ligne engagés par l’entreprise. Ainsi, les paiements ne dépassent jamais ce plafond. L’utilisateur peut également interrompre à tout moment la diffusion de ses annonces, aucun engagement sur le long terme n’étant obligatoire pour utiliser Google Ads.

Où en êtes-vous de votre digitalisation ?

Déterminer l’objectif de la campagne

Chaque campagne de marketing digital a ses spécificités : contraintes de temps, limites de budget, objectifs précis… Mais dans tous les cas, la règle d’or pour réussir est la suivante : il faut adresser le bon message à la bonne cible et au bon moment, aussi bien dans la forme que dans le fond.
Il en va de même sur Google Ads : pour créer une campagne pertinente, il faut d’abord se demander quels sont les buts recherchés. S’agit-il de générer plus de visites sur le site internet de l’entreprise ? D’augmenter le trafic en magasin ? De recevoir plus de contacts clients par téléphone ? Les possibilités sont multiples.

Selon l’objectif à atteindre, l’utilisateur s’oriente vers le canal de diffusion de la campagne le plus approprié à sa stratégie. Par exemple, pour gagner en notoriété il est recommandé de concentrer ses campagnes sur le réseau display ou sur Youtube. En revanche, pour accroître le trafic vers le site internet de l’entreprise, mieux vaut diffuser la publicité dans les résultats de recherche.

Identifier la cible

Sur Google Ads, probablement plus qu’avec n’importe quel outil marketing digital, le ciblage exact est une condition sine qua none de succès. Justement, cet outil permet d’avoir une précision extrême en termes de cible grâce aux nombreux critères dont il dispose : géolocalisation (de l’échelle mondiale à celle d’un quartier), date de diffusion (jour et heure), centres d’intérêt et mots clés tapés par les internautes, supports (ordinateur, smartphone ou tablette)...

L’utilisateur doit par ailleurs renseigner le type de stratégie d’enchères qu’il souhaite mettre en place. Autrement dit, décider s’il veut privilégier le nombre de clics, les impressions, les conversions ou les vues de ses publicités pour améliorer les performances de telle ou telle annonce par rapport aux autres.

En effet, Google Ads fonctionne sur un système d’enchères qui met en compétition tous les acteurs présents sur sa plateforme. Ainsi, une stratégie d’enchères au coût par clic (CPC) est recommandée pour générer du trafic vers un site internet tandis que les impressions répondent davantage à un objectif de gain de notoriété. En revanche pour inciter les clients à effectuer des actions directes sur le site de l’entreprise, Google Ads conseille de favoriser une stratégie d’enchères basée sur les conversions. Enfin, si l’utilisateur veut diffuser des annonces sous format vidéo, il peut choisir une stratégie d’enchères au coût par vue (CPV) ou au coût pour mille impressions (CPM). 

Paramétrer le ciblage de la campagne

Selon le canal de diffusion sélectionné, l’utilisateur doit ensuite paramétrer le ciblage de sa campagne. Généralement, il s’agit de cibler en fonction des centres d’intérêts, en entrant une sélection de mots clés que les internautes sont susceptibles de taper dans le moteur de recherche.

Dans le cas d’une campagne display, il est possible de choisir et d’exclure les sites sur lesquels seront diffusées les publicités de l’utilisateur. Un choix qui dépend principalement de la thématique des sites en question, à savoir s’ils correspondent aux annonces ou en sont trop éloignés pour permettre de toucher la cible souhaitée.

Une fois cette dernière étape franchie, il ne reste plus à l’utilisateur qu’à créer ses publicités et lancer sa campagne.

Pour aller plus loin