E-commerce : quelle stratégie adopter pour votre entreprise ?

En 2015, 63 % des PME françaises ont constaté l’impact positif de leurs boutiques en ligne sur leur activité économique.
Publié le 17/05/2016

Solution marketing de choix pour de nombreuses entreprises, le secteur du e-commerce a pris, en quelques années, un essor considérable et contribue bien souvent à booster la notoriété et les ventes.

Avant de se lancer tête baissée, il apparaît nécessaire de prendre connaissance des différentes solutions existantes afin de définir une stratégie conforme à ses besoins. Cet article fait le point.

Le site e-commerce, une plateforme sur-mesure et personnalisable

Pour vendre ses produits en ligne, une entreprise peut  s’appuyer sur une plateforme dédiée qui hébergera les commandes et les paiements. La recherche de la sécurité, de l’ergonomie et de l’optimisation est donc primordiale. A ce titre, la mise en place d’un site e-commerce sur mesure est une solution qui présente des avantages à bien des égards. 

Le choix d’un site e-commerce dédié est la garantie de créer un espace sur-mesure, personnalisable, et à forte valeur ajoutée. Concevoir une telle plateforme nécessite en effet de faire appel à des professionnels et des développeurs qui adaptent la structure du site en cohérence avec les produits et les services vendus. Personnalisable à souhaits, un site e-commerce permet également de rester dans le respect de la charte graphique et d’insuffler une réelle identité de marque.

Il faut néanmoins être conscient des limites de cette solution. Une plateforme de qualité peut représenter un coût de développement important pour les TPE et PME, et les délais de mise en ligne peuvent parfois s’avérer longs.

Les marketplaces, une solution standard, simple et rapide

Les marketplaces, ou places de marché, peuvent représenter une alternative efficace aux sites e-commerce sur mesure. Mais qu’entend-on par marketplace ? Ce sont des plateformes de vente en ligne qui permettent aux entreprises d’avoir accès à une large audience et de trouver de nouveaux débouchés. Elles peuvent prendre la forme de plateforme de distribution en ligne, à l’image des retailers du web comme Amazon, Ebay, Rue du commerce ou encore PriceMinister, ou de boutiques d’applications mobiles à l’instar de l’AppStore d’Apple ou Google Play. 

Pour les petites entreprises qui chercheraient à se développer rapidement et à moindre frais sur internet, les marketplaces peuvent être une solution viable et efficace. Ces dernières permettent en effet de bénéficier de l’audience de grands sites marchands, de diversifier ses canaux d’acquisition en ligne, et de se reposer sur une plateforme de confiance qui gère les transactions et une partie du service après-vente. Le leader du marché des marketplaces est aujourd’hui Amazon qui totalise pas moins de 14 millions de visiteurs par mois.

Si la présence de votre entreprise sur une marketplace permet de booster les ventes et la visibilité, il ne faut pas en oublier les inconvénients. Chaque plateforme impose ses propres contraintes techniques, ce qui limite la personnalisation et la créativité, et, sur chaque vente réalisée, la marketplace perçoit une commission.

Où en êtes-vous de votre digitalisation ?

Assurer la promotion de sa boutique en ligne ?

Disposer d’un site e-commerce sur mesure, ou être présent sur les marketplaces, est une chose, générer du trafic et booster ses ventes en est une autre. Les entreprises peuvent s’appuyer sur deux leviers pour assurer la promotion de leur  boutique en ligne : l’achat d’espaces publicitaires et le référencement naturel.

Le premier outil qui pourrait vous permettre d’accroître la visibilité de votre plateforme est le recours à la publicité via l’utilisation de liens sponsorisés sur Google, Bing ou Yahoo. Ces publicités vous garantiront un bon référencement naturel (SEO) et donc un flux important de visiteurs, mais encore faut-il être prêt à investir. Ces dernières représentent en effet un coût, variable selon les types de publicité, qui peuvent freiner bon nombre d’intéressés.

Le deuxième outil, moins onéreux, est celui du référencement naturel. Le contenu de votre site doit être pensé en termes d’optimisation SEO pour pouvoir gagner en visibilité dans les moteurs de recherche. Mais il ne faut pas oublier que la construction d’une notoriété peut prendre du temps…

Agenda de l'entreprise

Inscrivez-vous