Nouvelles formes de travail : les millennials adoptent le coworking

Ils sont nés entre 1980 et l'an 2000, sont des Digital Natives et conçoivent le monde de l’entreprise différemment – ce sont les milleninals ou Generation Y.
Publié le 25/06/2018

A l’ère des nouvelles technologies - robotique, intelligence artificielle et automatisation - 38% des personnes issues des milleninals ou Generation Y veulent se diversifier professionnellement et souhaitent quitter leur entreprise dans les 2 ans (contre 44% en 2016) et 31% au-delà de 5 ans (contre 27% en 2016), selon une étude Deloitte (Etude Millennial Survey 2017).

La sécurité de l’emploi et le confort d’un bureau fixe ne font à l’évidence plus partie des priorités de cette génération qui adopte volontiers les nouvelles formes de travail comme le coworking.

Explications. 

Génération Y et coworking

A l’ère du digital, le monde du travail a été bouleversé, notamment sur le fonctionnement de son organisation et de ses lieux de travail. Les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) ont permis le développement de nouveaux modes d’organisation du travail comme le coworking

Dans un espace de travail collaboratif, des salariés, des consultants, startupers, travailleurs indépendants ou encore nomades peuvent se retrouver pour développer leurs projets en toute autonomie, mais aussi échanger sur leur savoir-faire. Les millennials sont particulièrement friands de ce type d’espace de travail car ils se sentent à l’aise dans une atmosphère de travail informel propice à la créativité

L’approche collaborative est devenue essentielle pour cette génération qui souhaitent être manager par des responsables mentors et non plus des leaders. Liberté d’expression, autonomie, aucune contrainte d’horaires sont les maîtres-mots dans le management des millennials.

Adopté de plus en plus par les entreprises, le coworking convient donc à ces nouveaux collaborateurs, qui n'aiment pas limiter leurs heures de travail quotidiennes mais adorent partager avec une communauté sans compter leur temps ! 

Les millenials en France

Source Deloitte : Etude Millennial Survey 2017

Où en êtes-vous de votre digitalisation ?